Syndicat des
enseignantes et enseignants
du Cégep de Rimouski
Centrale des syndicats du QuébecFérération des enseignates et enseignats de CEGEP

Maintenir l’accessibilité à l’enseignement collégial

03 avril 2019 - 14 h 00

Les syndicats des enseignantes et enseignants des cégeps de l’Est-du-Québec interpellent le ministre Jean-François Roberge

 

Rimouski, le 3 avril 2019 –  Les syndicats du personnel enseignant des cégeps de l’Est-du-Québec interpellent le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, M. Jean-François Roberge, et demandent qu’il revoie certains paramètres du financement des cégeps afin d’assurer la pérennité des programmes d’études en région. Profitant de la période menant aux prochains crédits budgétaires en éducation, le regroupement syndical rappelle au ministre l’importance de soutenir adéquatement le réseau des cégeps et particulièrement les collèges en région.

Pour les représentantes et représentants du personnel enseignant, « le cégep est souvent le niveau d’enseignement supérieur le plus élevé en région et il faut tout mettre en œuvre afin d’assurer leur pérennité. Depuis maintenant cinquante ans, les cégeps du Québec contribuent au développement social, économique, technologique et culturel de leurs régions, et ils participent à l’occupation dynamique du territoire. L’accessibilité à l’enseignement supérieur a permis à des milliers de jeunes en région de se préparer à l’université ou d’avoir accès à des formations techniques les menant sur le marché du travail. D’ailleurs, dans un contexte de rareté de main-d’œuvre comme nous le vivons présentement, l’accessibilité à l’enseignement collégial est primordiale. Malheureusement, le financement actuel des programmes à faible effectif, c’est-à-dire les programmes auxquels il y a un petit nombre d’inscriptions, est insuffisant, et des cégeps se voient dans l’obligation de suspendre certaines formations. Il faut donc que le ministre Roberge revoie le financement des programmes à faible effectif et assure l’accessibilité à l’enseignement collégial sur l’ensemble du territoire québécois. »

Les syndicats de l’Est-du-Québec espèrent que l’annonce d’un réinvestissement dans le réseau collégial lors du dernier budget se traduira effectivement par un soutien clair aux programmes à faible effectif. Au cours des prochaines semaines, les syndicats des enseignantes et des enseignants contacteront les députés du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie ainsi que les conseils d’administration de leur établissement afin d’obtenir leur appui. Toutes les régions du Québec ont droit à un même enseignement de qualité, accessible au plus grand nombre.

— 30 —

 

Syndicat des enseignantes et enseignants du Campus des Îles

Syndicat des professeures et professeurs de l’enseignement maritime du Québec

Syndicat du personnel enseignant du Cégep de la Gaspésie et des Îles à Gaspé

Syndicat des enseignants et enseignantes du Cégep de Matane 

Syndicat des enseignantes et enseignants du Cégep de Rimouski

Syndicat des enseignantes et enseignants du Cégep de Rivière-du-Loup

 

Information : Alain Dion, coordonnateur du SEECR, 418 723-1880, poste 2176.