Syndicat des
enseignantes et enseignants
du Cégep de Rimouski
Centrale des syndicats du QuébecFérération des enseignates et enseignats de CEGEP

Les vacances et les congés

Sommes-nous en vacances pendant la période des Fêtes?

Eh bien non! L’article 8-2.00 – Vacances de notre convention collective, au point 8-2.01a), nous rappelle que « l’enseignante ou l’enseignant à temps complet a droit à deux (2) mois de vacances rémunérées si elle ou il a été disponible au sens de la convention collective pendant dix (10) mois ». Les enseignantes et les enseignants à temps partiel sont également soumis aux mêmes règles, mais au prorata de leur charge de travail.  La période des fêtes et le temps écoulé entre le trimestre d’automne et le trimestre d’hiver sont donc une période où les enseignantes et les enseignants sont considérés disponibles au collège.

Les seuls véritables congés reconnus entre le trimestre d’automne et le trimestre d’hiver sont les congés fériés du 25 décembre et du 1er janvier. Il est toutefois possible de faire une demande de remise de disponibilité auprès des Services de la qualité de l’enseignement et des programmes.

Si nous ne sommes pas en congé, nous ne sommes pas non plus tenus de passer les fêtes au bureau! L’important est de demeurer « disponible » pour le Collège. Mais qu’est-ce que ça veut dire, être disponible? Au Cégep de Rimouski, la clarification des pratiques locales relatives au temps des Fêtes demeure à compléter, mais d’ici là, voici la réponse de la Direction :

« L’enseignant demeure à la disposition du Cégep pour toutes les périodes de disponibilité prévues à la convention collective. Cette période s’étale, pour le personnel permanent, sur 10 mois, moins les congés fériés. Durant les périodes de disponibilité, l’enseignant peut être présent au Cégep à l’intérieur d’une période de 24 h et doit demeurer joignable par courriel, MIO ou téléphone.

Même en report de disponibilité, l’enseignant s’engage à relever ses courriels ou MIO une fois par jour dans les périodes de disponibilités prévues à la convention.

Dans la mesure où les notes finales ont été déposées à l’Organisation scolaire, la période située entre le 24 décembre et le 31 décembre inclusivement ne sera pas considérée comme une période de disponibilité nécessitant un remboursement de temps. »

Voilà qui permet de se ressourcer, de s’éloigner un peu, en connaissance de cause, de rendre visite à la famille ou de prendre soin de ces amitiés que l’on ne cultive jamais assez.

 

Congés

À venir (20180104).

 

 

Différents types de congés en tableaux