Syndicat des
enseignantes et enseignants
du Cégep de Rimouski
Centrale des syndicats du QuébecFérération des enseignates et enseignats de CEGEP

Une rentrée engagée pour le SEECR

Catherine Paradis, responsable des communications et de la mobilisation

Préparation de la négociation pour le renouvellement de notre convention collective, accompagnement des membres et des départements, réflexion autour des nouveaux fonds pour le perfectionnement, consultation sur un nouveau code de conduite, la Politique de civilité et la Politique visant à prévenir et à combattre les violences à caractère sexuel, participation à l’organisation de la journée pédagogique... Le moins qu’on puisse dire, c’est que le début du trimestre d’automne a été fort mouvementé! 

Quelques actions spéciales

Nous avons également participé à l’organisation et à l’animation de la Journée institutionnelle pour le climat du 27 septembre, lors de laquelle nous étions responsables de trois activités : l’atelier de fabrication de pancartes, l’animation d’un mini spectacle de slams pendant la soupe populaire et la projection d’un documentaire. En concevant cette journée, l’intention du Comité organisateur était de transformer le cégep en école populaire pour le climat. C’est la raison pour laquelle, en plus des conférences, nous avons été chercher des actrices et des acteurs de la transition à Rimouski en leur demandant de présenter qui des kiosques, qui des ateliers. Après la marche qui a réuni plus de 3 000 personnes selon certains, du jamais vu à Rimouski, La Coudée s’est remplie pour la soupe populaire. L’écoute attentive des slams a été un moment très fort qui nous rappelait d’autres moments de solidarité auquel notre syndicat nous a habitués. Une fois de plus, au cours de cette journée mémorable, notre cégep — direction, personnel enseignant, personnel professionnel et personnel de soutien compris — a démontré sa volonté de se trouver au cœur de la ville et de la région qu’il dessert. Nous tenons d’ailleurs à remercier particulièrement les enseignantes et les enseignants qui ont participé activement à l’organisation de la journée en animant différentes activités ou en encadrant des étudiantes et des étudiants de leur programme. Et merci à tous ceux et celles qui ont manifesté à nos côtés! C’était magnifique de vous voir en si grand nombre!

L’environnement a d’ailleurs été au cœur du débat électoral des candidates et des candidats de la circonscription Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les-Basques qui s’est tenu le mardi 1er octobre. Cette activité, elle aussi ouverte au grand public, était organisée par le programme de Sciences humaines, conjointement avec le SEECR. Tous les partis y étaient, et plus de 150 personnes ont pu entendre les candidates et les candidats débattre. Le SEECR a beau être apolitique, la saine démocratie lui tient à cœur, tout comme l’éducation citoyenne et politique de nos jeunes!

Enfin, pour souligner la Journée mondiale des enseignantes et des enseignants, nous vous avons offert, en collaboration avec la direction des Études, un peu de sucre et de caféine pour vous aider à tenir le coup jusqu’à la semaine de mise à jour qui, nous l’espérons, vous aura permis de… vous mettre à jour et de vous reposer. Parce que la deuxième demie, comme on dit au hockey, sera elle aussi bien remplie!

La suite

Bien sûr, la négo 2020 continuera de nous occuper. Comme vous le savez, nous aurons besoin de vous pour le dépôt de nos demandes syndicales, le 28 octobre. Les réponses de la partie patronale nous parviendront vers la mi-décembre. D’ici là, nous nous concentrerons sur les dossiers locaux et sur certains dossiers réseau, comme la fusion de programmes. Trois assemblées générales nous attendent, le 22 octobre, le 19 novembre et le 10 décembre. Nous espérons vous y voir en grand nombre! D’ailleurs, si vous avez toujours rêvé d’être présidente ou président de quelque chose, nous sommes toujours à la recherche de profs pour présider nos assemblées! Écrivez à Antoine (il va capoter). 

Et notre offre (ou notre demande?) tient toujours : invitez-nous dans votre département! Nous aimerions vous rencontrer et connaitre vos préoccupations. Vous n’avez qu’à nous appeler (2176) ou à nous écrire pour nous dire où et quand!