Syndicat des
enseignantes et enseignants
du Cégep de Rimouski
Centrale des syndicats du QuébecFérération des enseignates et enseignats de CEGEP

Rentrée 2019 : se retrousser les manches

Alain Dion, coordonnateur du SEECR

Et c’est reparti pour une nouvelle année, une nouvelle session et de nouveaux défis pédagogiques et syndicaux à relever. Au nom du Comité de coordination syndicale, permettez-moi dans un premier temps de vous souhaiter une très bonne session, riche en réalisations de toutes sortes.

Collectivement, souhaitons-nous également la solidarité et la cohésion nécessaires pour mener à bien les différents dossiers syndicaux que nous aurons à traiter au cours des prochains mois. Comme nous entrons dans un cycle de négociation de convention collective et que nous avons déjà passablement de travail en chantier, la session que nous entreprenons devrait offrir bon nombre d’occasions de nous rencontrer et d’échanger ensemble.

Négociation

Je le soulignais d’entrée de jeu, notre contrat de travail vient à échéance le 31 mars 2020 et les consultations visant à bien étayer nos différentes revendications seront lancées dès cet hiver. À Rimouski, c’est d’ailleurs le 5 mars prochain, en assemblée générale, que nous amorcerons notre réflexion concernant la négociation qui se pointe à l’horizon. Deux membres du comité de négociation de la FEC-CSQ seront alors sur place afin de présenter le calendrier et les grands axes de cette consultation. Les conditions de travail des enseignantes et des enseignants à statut précaire, la tâche d’enseignement, la conciliation famille-travail et la question salariale seront assurément au cœur de nos échanges.

En solidarité avec nos collègues du personnel de soutien

Le 20 novembre dernier, nous apprenions que la Direction du collège envisageait de transférer graduellement le service d’entretien ménager de nuit à une compagnie privée. Afin de souligner l’importance de ces emplois et surtout d’éviter la privatisation d’un autre de nos services au collège (il y a déjà la cafétéria, la Coudée, la coop étudiante, l’accueil et la sécurité, le déneigement, etc.), le SEECR a demandé à la Direction de mettre en place un comité visant à analyser la situation. Ce comité, où siège le SEECR, a le mandat de proposer une alternative à cette orientation de la Direction. Les travaux se sont amorcés en décembre dernier et nous comptons bien tout mettre en œuvre afin de trouver une solution durable et ainsi éviter de voir ces emplois passer en sous-traitance au privé. La date butoir des travaux du comité est le 1er mars prochain.

Et bien d’autres encore

Outre ces dossiers très importants, nous aurons plusieurs travaux au menu de la prochaine session syndicale. Nous reviendrons sur la Politique visant à prévenir et à combattre les violences à caractère sexuel lors d’une demi-journée syndicale (le jeudi 14 mars), nous poursuivrons collectivement la réflexion sur notre allégeance syndicale à la FEC-CSQ ainsi que les travaux amorcés cet automne au sujet de la répartition des ressources enseignantes. Tout ça et bien d’autres choses encore, tout en poursuivant bien sûr notre inlassable travail d’accompagnement des membres dans des dossiers individuels. D’ailleurs, n’hésitez pas à nous faire signe pour toute question concernant vos conditions de travail.

Oui, l’expression est juste : on se retrousse les manches et on repart! Bon trimestre!