Syndicat des
enseignantes et enseignants
du Cégep de Rimouski
Centrale des syndicats du QuébecFérération des enseignates et enseignats de CEGEP

Le SEECR à la FEC-CSQ

Alain Dion, coordonnateur du SEECR

Le 17 janvier dernier, deux membres du Comité de coordination syndicale du Syndicat des enseignantes et enseignants du Cégep de Rimouski (SEECR) se sont rendus à Québec afin de participer au Conseil fédéral (CF) de la Fédération des enseignantes et enseignants de cégep (FEC-CSQ). Le sujet à l’ordre du jour : les pratiques syndicales et la démocratie à la FEC-CSQ. Cette rencontre, qui réunissait une représentante ou un représentant de chacun des syndicats membres de la FEC-CSQ, devait permettre aux différents syndicats d’échanger et de réfléchir sur certaines pratiques à la fédération.

Un bref rappel

Rappelons brièvement qu’en novembre dernier, le SEECR avait vertement critiqué la fédération à la suite de l’élection du comité de négociation de la FEC-CSQ. Ces entorses à notre démocratie syndicale fédérative, qui s’ajoutaient à plusieurs situations décriées par le passé par les membres du SEECR, ont mené, ici à Rimouski, à la création d’un comité ayant pour mandat de réfléchir à notre allégeance syndicale à la FEC-CSQ.

Une analyse partagée

Le Conseil fédéral de janvier a effectivement permis à l’ensemble des syndicats de la fédération de s’exprimer librement. Cet espace démocratique a surtout permis de constater que les syndicats de la FEC-CSQ partageaient tous les mêmes malaises et certaines frustrations soulevés par le SEECR face aux interventions du Bureau exécutif de la fédération en novembre dernier. Plusieurs personnes ont repris les arguments du SEECR, tout en enrichissant la réflexion de leurs propres analyses syndicales. Au cours des échanges, de nombreuses personnes ont témoigné leur appui au SEECR, signalant qu’il était opportun, voire important, de revoir certaines pratiques syndicales à la fédération. En fin de rencontre, le CF convenait de créer un chantier à cette fin. Le mandat de ce chantier et la création d’un comité de travail seront officialisés lors du prochain Conseil général de la fédération, les 14 et 15 février prochains. 

Et maintenant

Le lendemain, nous avons présenté ces informations au comité syndical mandaté par notre assemblée générale pour réfléchir à nos liens avec la FEC-CSQ. Les membres du comité se sont dans un premier temps montrés satisfaits des échanges tenus à la fédération. Ils proposent d’ailleurs de participer activement au chantier fédératif, mais conviennent qu’il est tout aussi important de poursuivre parallèlement notre réflexion sur nos allégeances syndicales. Nous poursuivrons donc notre réflexion au cours des prochaines semaines et nous vous tiendrons continuellement informés de l’évolution de nos travaux.