Syndicat des
enseignantes et enseignants
du Cégep de Rimouski
Centrale des syndicats du QuébecFérération des enseignates et enseignats de CEGEP

La grève, comment ça marche?

Benoît Collette, responsable de l’application de la convention collective 2

Dans un autre article de cette édition, nous avons vu de quelle manière se déroule le vote pour l’obtention du mandat de grève, ainsi que les exigences à remplir au niveau de notre fédération syndicale. Une fois qu’une majorité de syndicats, représentant une majorité de membres, auront voté en faveur de la grève, il est maintenant possible de faire la grève. Comment ça marche, par la suite? 

Le contexte actuel, avec une majorité d’entre nous qui travaille à distance, fait que l’on se retrouve dans une situation inusitée. Malgré notre bonne volonté, nous n’avons pas, à l’heure actuelle, toutes les réponses précises aux questions que soulève la grève. Cela étant dit, il demeure quelques principes généraux qui s’appliquent.

Allons-y pour une courte série de questions-réponses, comme dans le bon vieux temps des jeux télévisés. 

Combien de jours allons-nous faire la grève?

La proposition qui est soumise aux assemblées générales mentionne jusqu’à l’équivalent de cinq jours de grève à exercer en coordination avec la Centrale des syndicats du Québec (CSQ). Le mot-clé est « jusqu’à ». Tout dépend de ce qui va être décidé dans les instances de la CSQ. Ce pourrait être cinq jours, mais aussi moins. Nous n’aurons l’heure juste qu’au début février, quand les syndicats auront complété leur vote de grève et qu’un retour en Centrale sera fait.

S’il y a plusieurs jours de grève, ceux-ci seront-ils consécutifs?

Encore là, il est impossible de répondre à cette question à ce moment-ci. C’est une possibilité qui n’est pas exclue. Il pourrait aussi y avoir plusieurs jours de grève non consécutifs. Par contre, le Code du travail prévoit un délai légal à respecter chaque période (article 58.1). Pour exercer le droit de grève, le syndicat doit donner un avis préalable d’au moins sept jours ouvrables francs1 indiquant le moment où le syndicat entend recourir à la grève au ministre, à l’employeur et au Tribunal administratif du travail. Ainsi, il ne pourrait pas y avoir deux jours de grève non consécutifs dans la même semaine, par exemple.

Est-ce qu’on va devoir reprendre les jours perdus à cause de la grève?

Lors de la dernière grève, en 2015, nous avons repris les journées perdues au calendrier, car le Règlement sur le régime des études collégiales (RREC) prévoit 82 jours de cours et d’évaluations. On ne peut pas donner une réponse catégorique pour le moment, mais il est probable que les journées de grève soient reprises ultérieurement. 

Mon salaire sera-t-il coupé pendant les jours de grève?

Oui. Qui dit grève, dit absence de prestation de salaire et, donc, coupure de salaire. C’est pour cela que le SEECR s’est doté d’un fonds de grève qui permet d’offrir aux grévistes une compensation financière pour les journées de salaire perdues. Normalement, cette coupure s’effectue au prorata du pourcentage de tâche pour les profs à temps partiel et il est possible, dans certains cas précis, qu’il n’y ait pas de coupure de salaire, si la situation était connue et prévue avant la grève, par exemple pour les personnes bénéficiant d’un congé partiel sans traitement et dont le congé correspond à la journée de grève. Même chose pour les personnes en situation d’invalidité. 

Par rapport aux coupures de salaire, le SEECR a déposé des griefs par rapport à la grève de 2015 pour contester le fait que nous avons dû reprendre les journées de grève sans traitement. 

Est-ce que les cours sont suspendus pendant la grève?

Généralement, la Direction suspend les cours durant les journées de grève. Ceci implique aussi que des enseignantes et des enseignants qui voudraient contourner la grève et donner leur cours malgré tout ne peuvent pas le faire. Cette mesure facilite l’application du principe de solidarité syndicale. La solidarité s’applique aussi aux membres des autres syndicats (personnel professionnel et de soutien), à qui on demande de ne pas franchir la ligne de piquetage. Les employés qui ne sont pas en grève doivent se rendre sur leur lieu de travail, aviser la Direction que l’accès est bloqué et attendre les consignes.

Est-ce que tous les corps d’emploi du cégep seront en grève?

Le syndicat du personnel professionnel est aussi affilié à la CSQ et doit consulter ses membres à ce sujet. Il est possible que les deux syndicats soient en grève en même temps, selon ce qui sera décidé dans les instances de la centrale. Le syndicat du personnel de soutien, quant à lui, est affilié à la CSN, et la centrale n’est pas en mode consultation pour le moment. 

Si jamais vous avez d’autres questions, nous vous invitons aux séances d’information qui auront lieu le 14 janvier à 12 h et le 15 janvier à 13 h 30. Vous n’avez qu’à cliquer sur le lien pour y accéder : https://cegepderimouski.zoom.us/j/88169628651. Nous pourrons également répondre à vos questions lors de l’assemblée générale du 19 janvier, bien sûr. 

_______________

Note

  1. Selon l’Office québécois de la langue française, un délai est dit franc lorsqu’on ne comprend dans le calcul ni le jour du départ ni le jour d’arrivée. Un délai de 7 jours ouvrables francs exclut le jour d’envoi de l’avis, les fins de semaine, les jours fériés, ainsi que la date de début de grève.