Syndicat des
enseignantes et enseignants
du Cégep de Rimouski
Centrale des syndicats du QuébecFérération des enseignates et enseignats de CEGEP

La Riposte nouvelle est arrivée

Patricia Posadas, responsable des communications

Voilà, elle est là, devant vous, humble et timide, un peu nue, la nouvelle Riposte. Elle est tout étourdie devant le grand espace vertigineux des mégaoctets et elle se demande encore si elle réussira sa mue, si vous allez l’aimer, si vous allez avoir envie de la lire, de la partager et, surtout, surtout, d’y participer.

La Riposte virtuelle est donc en train de naitre et ce n’est pas sans douleur pour Louiselle et moi-même qui devons apprivoiser les nouveaux paramètres de la confection des articles, de leur mise en forme et de leur diffusion. Mais nous vaincrons, car nous croyons au miracle de Noël! D’ailleurs, il neige au moment où nous écrivons. 

Tandis que nous binons et bêchons les sillons virtuels, nous devons aussi comprendre comment se fait la mise en page sur un site Web. Pas facile de se défaire des tics de la prof qui veut absolument mettre en forme son texte de manière rigoureuse et variée. Mais il va falloir renoncer aux coquetteries qu’InDesign nous permettait. Sobres nous serons, car l’univers des codes binaires possède des règles strictes. 

Aussi, quand par bonheur vous voudrez partager avec nous vos questionnements, vos réflexions, vos indignations, vos idées neuves et rafraichissantes, voici quelques conseils. Ne faites pas trop de mise en page (on devra l’effacer). Pas de puces ou de listes. Pas d’alinéa. Pas de «sparages». Mais vous allez avoir la possibilité d’inclure des hyperliens, des photos. N’est-ce pas que c’est une immense amélioration? 

Toutefois, nous gardons le désir de continuer à écrire pour notre Riposte, outre les informations nécessaires, les éditos auxquels nous sommes attachés: le mot de la coordination aux moments opportuns, les billets de la convention, via Madame Convention, par exemple, les pensées du moment, les coups de coeur et les coups de gueule. Si nous réformons La Riposte, c’est pour la garder vivante et ce n’est pas pour qu’elle fige et meure. 

Pour plus de détails, passez nous voir. On n’est pas sorteux et toujours de bonne humeur (surtout les jours de belle neige avec flocons en peau de lapin)!  Nous vous souhaitons une bonne lecture et nous attendons vos commentaires et vos suggestions de bonification.