Syndicat des
enseignantes et enseignants
du Cégep de Rimouski
Centrale des syndicats du QuébecFérération des enseignates et enseignats de CEGEP

Résultat du concours du 8 mars

Patricia Posadas, responsable des communications

Dans la dernière Riposte se trouvait un concours auquel une «foule nombreuse» a participé (ironie!).

Il s’agissait de découvrir, à propos du film La leçon de piano, qui avait vu dans le personnage de Baines, incarné par Harvey Keitel, l’incarnation des forces de la nature ou un odieux représentant de la culture du viol. 

Le gagnant du concours nous a écrit ceci:

J'ai vu le film à sa sortie en 1993, à 21 ans, et j'en ai un souvenir merveilleux.

Je pense que le premier texte a été écrit par une femme de 60 ans [celui qui présente Harvey Keitel comme l’incarnation des forces de la nature]. Et le second par la jeune femme de 30 ans. [...]

J'ajouterai au second texte, en guise d'épilogue, que la société dans laquelle nous vivons, où la porno est malheureusement trop présente, entraine des réflexions de la sorte où l'égalité entre les femmes et les hommes n'est qu'illusion. En réalité, comment une femme peut ne pas se sentir dans une culture du viol alors que la société la tolère au nom d'une certaine liberté.

 

Cette réflexion en suscite bien d’autres. Le débat ne fait que commencer (quelque 150 ans de prise de parole comparé à des millénaires de silence forcé).

Pour relire les textes du concours, suivez le lien ci-après.

http://www.seecr.quebec/journal-la-riposte/volume-38-numero-10/concours-du-8-mars-les-valeurs-changent-et-les-jugements-qui